Comment se protéger contre la lumière bleue

Publié le : 02/10/2018 15:55:09 | Catégories : Notebook , Smartphone , Tablette

La lumière bleue, on en parle beaucoup. Mais au juste, qu’est-ce que c’est ? Est-elle vraiment nocive pour la santé, particulièrement pour les yeux ? En fait, il existe des solutions simples pour se protéger. On fait le point.
Comment se protéger contre la lumière bleue

Petit rappel, c’est quoi la lumière bleue au juste !

La lumière bleue n'est pas uniquement émise par les smartphones, tablettes et autres écrans, elle est aussi présente de manière naturelle. Chaque rayonnement de la lumière naturelle correspond à une longueur d’onde qui détermine sa couleur. La lumière bleue, plus spécifiquement la lumière bleu-violet, émet dans les longueurs d'onde plus courtes et plus énergétiques. Elle est notamment produite par le soleil, c'est ce qui permet à notre organisme de faire la différence entre le jour et la nuit. C'est pourquoi, elle peut être utilisée en luminothérapie. Elle existe aussi de manière artificielle : les écrans, en particulier les écrans LED et OLED, émettent de la lumière bleue et la diffusent vers les yeux de l'utilisateur. Les liseuses électroniques en émettent moins, voire pas du tout, car la lumière est projetée sur l'écran et pas dans les yeux. Mais on peut aussi trouver de la lumière bleue jusque dans nos ampoules ! La lumière bleue est... partout !

 

Une lumière qui peut être nocive...

Les études se multiplient sur la nocivité de la lumière bleue, notamment sur les yeux. On constate de la fatigue visuelle, de la sécheresse oculaire, des larmoiements, parfois une vision floue. C'est aussi un facteur aggravant pour la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age). Elle peut réguler l’horloge biologique en journée ou la perturber en soirée ou la nuit, provoquant des insomnies. En juillet dernier, le magazine Nature a publié les résultats d'une étude américaine démontrant la nocivité de la lumière bleue. "Ce n'est un secret pour personne : la lumière bleue atteint notre vision en endommageant la rétine à l'intérieur de l'œil", déclare dans un communiqué Ajith Karunarathne, chercheur principal de cette étude. Ces chercheurs de l'université de Toledo aux Etats-Unis ont enfin compris pourquoi les écrans étaient néfastes à la vision : ils poussent la rétine à s'auto-détruire. Ainsi, une exposition prolongée et excessive à la lumière bleue peut conduire à la dégénérescence maculaire. Pas de raison de s’affoler pour autant, il faut vraiment s’y exposer avec une haute luminosité une grande partie de la journée (et de la nuit) pour qu’il y ait risque, et encore tout dépend de l’âge et de l’état de santé. Les mesures de protection de nos yeux s'appuieront sans doute sur les résultats de l'étude qui montrent qu'une molécule anti-oxydant naturelle (la α-tocophérol) éviterait la mort des cellules rétiniennes. Mais cela va demander encore bien des recherches avant d'être accessible au public.

Comment se protéger ?

Il existe aujourd'hui différents moyens de protéger sa vue.

Bien sûr, il est conseillé de passer moins de temps devant les écrans mais ce n'est pas toujours possible notamment pour le travail où les écrans sont souvent omniprésents. En revanche, il est évident qu’il faut éviter les écrans avant de s’endormir ou pendant la nuit car notre rythme naturel en est logiquement perturbé et c’est un des facteurs aggravants de l’insomnie. De même, évitez d’être trop près et d’augmenter la luminosité plus que nécessaire. Plus le rétroéclairage est puisant et moins le chemin qu’il parcourt jusqu’à nos yeux est long, plus l’effet est élevé. 

Vous pouvez également vous équiper de lunettes qui filtrent la lumière bleue. De plus en plus de fabricants en proposent même si vous ne portez ni lunettes, ni lentilles. Les filtres sont posés sur des verres neutres. Notez que le traitement a un léger reflet bleuté et une légère teinte jaune quasiment imperceptible. Vous pouvez également demander le traitement de la lumière bleue sur les verres de vos lunettes de vue. Ce filtre est souvent inclus avec d'autres options telles que le traitement anti-rayure et anti-reflet. Il est proposé chez tous les opticiens. Vous pouvez aussi le demander pour les lunettes de soleil. A noter encore une fois que cela ne se justifie que si vous êtes exposé durant de très longues périodes tous les jours. 

Un filtre souple spécifique peut être également commandé auprès des spécialistes de l'informatique pour les ordinateurs et les smartphones. De plus en plus de fabricants et de développeurs proposent aussi des protections logicielles baptisées « mode nuit », « protection des yeux » ou « soft blue ». Vous pouvez les activer directement sur votre appareil dans les paramètres ou installer ce réglage via une application. Cela va modifier la température des couleurs en fonction de l'heure de la journée pour éviter de perturber le rythme circadien et de réduire l'émission de lumière bleue.

Un filtre anti-lumière bleue est notamment présent dans les options de la dernière version d'Android. Il faut aller dans les paramètres du mobile, cliquer sur « Affichage » puis ouvrir l’onglet « Adaptation de la luminosité ». L’éclairage va alors changer en fonction de la lumière naturelle. Ensuite, il faut retourner sur « Affichage », puis sur « Eclairage nocturne » et l'activer pour que l’écran devienne rouge ambré. Il est ensuite possible de choisir une intensité.

Il faut noter que tous ces filtres tirent sur le jaune orangé et ne filtrent pas toute la lumière bleue mais réduire son exposition sera déjà bénéfique pour sa santé !

Partager ce contenu